Recherche
sur le site

Ceux que ça intéresse
trouveront ici
mon CV
Site sous licence Creative Commons (BY-NC-SA)


Un artiste de la faim
de Franz Kafka
Traduction par Laurent Margantin, dessins de LL de Mars


À ma fille Nadia, inspiratrice silencieuse
de ce travail.

À Anne-Doris qui, comme à son elfique
habitude, a toujours su, sait et saura.
« L’Œil typographique est un je ne sais quoi, que l’expérience
ne donne point ; une espèce de
grâce gratuite, tout à la fois
prévenante, concomitante, subséquente, et pas toujours efficace… »
Nicolas C
IRIER, L’Œil typographique, offert aux hommes de lettres
de l’un et de l’autre sexe, notamment à MM. les correcteurs, protes,
sous-protes, etc.
, Firmin-Didot Frères, Paris, 1839.









Un artiste de la faim, de Franz Kafka, a été orthotypographié puis typographié en juin et juillet 2015. La traduction est de Laurent Margantin et les dessins de couverture de LL de Mars : qu’ils en soient infiniment remerciés. Le texte est composé en Chronicle et celui de couverture en Knockout, tous deux de Hoeffler & Co (anciennement HTF).

On trouvera également sur ce site À la colonie pénitentiaire et Le Cavalier au seau de charbon, toujours dans une traduction de Laurent Margantin. Ces ouvrages sont mis en vente chez Odradek éditions au prix de 25 € pour les trois volumes (port compris).


Juin-juillet 2015
Composition en Chronicle HTF, corps 10,7
Format : 10,5 cm × 17 cm, 32 pages hors couverture

Téléchargement du PDF de l’ouvrage


Détails typographiques

Format : 10,5 cm × 17 cm.
Empagement :
dérivé du canon de Honnecourt.

Texte :
• Composition : corps 10,7, interlignage 15,1. C’est le « grade 4 », le plus gras, qui a été employé pour le titre intérieur et le texte ; et le « grade 3 », plus léger, pour le colophon. Voir sur le site d'Hoffler & Co les explications sur l’utilisation des « grades »
Espaces-mot : optimum à 115 %, minimum à 105% et maximum à 118 %.
Interlettrage : optimum à –1 %, –2 % au minimum, 2 % au maximum.

Texte de couverture :
• Composition : corps : 15,5 et 31 en première, 9,5 et 18,8 en quatrième.
• Pour conserver une chasse et un engraissement optiquement cohérents, les versions suivantes de la police ont été utilisées : Knockout HTF-50 et Knockout HTF-71.



Retour au sommaire :