Recherche
sur le site










Ceux que ça intéresse
trouveront ici
mon CV



Abonnement
au flux RSS

Site sous licence Creative Commons (BY-NC-SA)

















« Ces petits ouvrages de rien »
Vœux électroniques 2012-2020

Pour mon elfe, à qui je dois
ces années de bonheur.






« On appelle bilboquets ces petits ouvrages de rien tels que
sont les cartes, les affiches sur un carré, les billets de mariage,
de mort, de bout de l’an et autres, parce qu’ils demandent
peu de temps et peu de soin à composer. »

Antoine-François M
OMORO, Traité élémentaire de l’imprimerie,
ou le Manuel de l’imprimeur
, Paris, 1793.













À partir de 2009, j’ai commencé à envoyer des cartes de vœux, par mail, aux gens que j’aime ou avec qui je suis simplement en contact. Les premières, je le crains, n’étaient pas très réussies… et d’ailleurs je ne les présente pas sur cette page.

Mais petit à petit j’ai fini par trouver mon style (on notera d’ailleurs quelques répétitions, mais ce n’est pas vraiment facile de se renouveler chaque année) et pour moi c’est devenu un rite : commencer, lorsque l’automne arrive, à chercher une illustration qui me plaise, à penser à une police de caractères que je voudrais mettre à l’honneur, à réfléchir à une présentation et à un format. Puis tâtonner longuement jusqu’à ce que je sois à peu près satisfait du résultat.

À partir de 2013, Anne-Doris Meyer a bien voulu me confier la confection de ses propres vœux électroniques. Ce sont ces deux séries de cartes de vœux que je présente ici, par ordre chronologique. Un clic sur les images ouvre le PDF de chaque carte, permettant de mieux en voir les détails.



Retour au sommaire :